Skip to content →

“Gimme Some Truth” ou la Vérité selon John Lennon.

Cette année, le 9 octobre 2020, l’ancien membre des Beatles, John Lennon aurait fêté ses 80 ans s’il n’avait pas été assassiné le 8 décembre 1980 à New York City. Dans le cadre des célébrations de cet anniversaire virtuel, certains de ses morceaux solos les plus importants et les plus “populaires” ont été entièrement remixés et compilés à nouveau. A priori, nous aurions été tentés de dire que c’est toujours la même chose, que tous les 5 ans, les titres de John Lennon sortent à nouveau avec un nouveau mastering. Mais cette fois, il semble que ça sera différent.

La pochette de l’album.

Au premier regard, c’est troublant. Sur cette photo représentant Lennon de profil, nous avons plus l’impression de voir Steve Jobs avec une paire de EarPods qu’un des plus grands compositeurs de sa génération. Probablement, une facétie esthétique de la part du créateur de la pochette qui aura peut-être son poids dans l’aspect mercatique du produit. C’est Jonathan Barnbrook qui est à l’origine de ce visuel. Il a notamment travaillé sur des albums de David Bowie (Heathen, Reality, The Next Day ou bien encore Black Star). La photo originale a été prise le jour où John Lennon a rendu sa médaille de membre de l’Ordre de l’Empire britannique.

Cette compilation retrace la vie et la carrière post-Beatles de Lennon, rassemblant des chansons de tous ses albums solos vénérés, notamment John Lennon/Plastic Ono Band (1970), Imagine (1971), Some Time In New York City (1972), Mind Games (1973), Walls and Bridges (1974), Rock ‘n’ Roll (1975), Double Fantasy (1980) et Milk and Honey, le disque posthume de 1984.

Outre ses premiers singles hors album, les chansons sélectionnées dans l’ordre chronologique incluent tous les plus grands succès de Lennon et présentent ses pensées, ses croyances et ses convictions sur tout ce qui concerne la paix, la religion, la politique et ses mensonges, le racisme, l’égalité, l’amour et le mariage, la paternité, la solitude et bien plus encore. Tous ces thèmes étant chers à John et qui font sa personnalité très revendicatrice.

Parmi les nombreux autres moments forts de ce projet, citons le somptueux “Jealous Guy” et “#9 Dream” ou l’acerbe “How Do You Sleep?”. Nous trouvons également une version live de “Come Together” qu’il avait initialement enregistré avec les Beatles. La collaboration ravissante avec Elton John sur “Whatever Gets You Thru The Night” est également de la partie.

Le tracklisting de l’album.

Comme pour tous les projets Lennon, une réflexion et un soin intenses ont été consacrés à la réalisation de Gimme Some Truth.

Le résultat parle tout seul et permet à la voix et aux mots de Lennon de briller, de sonner plus clairs, à un moment où ils sont plus que jamais nécessaires. Chaque morceau pris à part est un récit émouvant de l’histoire de sa vie, de la rupture des Beatles, de son histoire avec Yoko, de son activisme pour la paix, de ses introspections…

Yoko Ono et Sean Lennon sont producteurs de l’album et ces 36 chansons, triées sur le volet par ces derniers, ont toutes été entièrement remixées à partir de zéro, améliorant radicalement leur qualité sonore.

Mixées et conçues par l’ingénieur du son Paul Hicks, qui a également dirigé le mixage de l’album Imagine en 2018 a utilisé de nouveaux transferts à partir des bandes d’origine, nettoyées pour obtenir la meilleure qualité sonore possible.

Après des semaines de préparation minutieuse, les mixages finaux ont été achevés en utilisant uniquement du matériel analogique vintage aux Henson Recording Studios à Los Angeles (anciennement A&M Studios, où John avait enregistré une partie de l’album Rock ‘n’ Roll). Le tout a ensuite été masterisé toujours selon un procédé analogique aux studios Abbey Road afin de garantir la qualité sonore la plus belle et la plus authentique possible.

Gimme Some Truth nommé en référence à son titre de 1971 contre les politiciens trompeurs, l’hypocrisie et la guerre est un symbole de pertinence dans cette époque plus que jamais faite de fake news. L’album sera disponible dans de nombreux formats, y compris un coffret Deluxe Edition qui offre plusieurs façons d’écouter les 36 pistes avec de nouveaux mixages époustouflants sur deux CD agrémentés d’un disque audio Blu-ray contenant les mixages en qualité studio stéréo HD 24 bits/96 kHz, son surround 5.1 immersif et Dolby Atmos.

L’édition Deluxe avec le livre de 124 pages.

Le livre de 124 pages inclus uniquement dans l’édition Deluxe a été conçu et édité par Simon Hilton, le producteur de compilations et directeur de production de la série Ultimate Collection. Le livre raconte l’histoire des 36 chansons avec les mots de John et Yoko et les paroles de ceux qui ont travaillé à leurs côtés, à travers des archives et de toutes nouvelles interviews, accompagnées de centaines de photographies inédites, de polaroïds, d’images issues de films, de lettres, paroles de chansons et souvenirs.

L’album sera également disponible dans d’autres formats :

  • 2 CD/4 LP,
  • CD/2 LP (19 chansons uniquement),
  • Streaming/téléchargement.
Les autres formats de l’album.

Plus d’informations 🌐 Ici.

À bientôt sur RefrainS.

C.

Partager

Published in Articles

One Comment

  1. HIRIBARRONDO Christian HIRIBARRONDO Christian

    Article très informatif donnant envie d’acheter l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *