Skip to content →

[Chronique] Roger Hodgson – In The Eye Of The Storm (1984).

                              Roger Hodgson en concert avec Supertramp en 1979.


Roger Hodgson, est en 1982 l’une des deux têtes principales du super groupe de Pop
Supertramp. En compagnie de son comparse Rick Davies, Roger va co-signer des mélodies présentes sur certains des plus grands albums des années 70 comme Crime Of The Century (1974) ou l’invitation au voyage que constitue Breakfast In America (1979). Après un dernier album en 1982 …Famous Last Words, une tournée européenne s’achevant en triomphe à Münich, il décide de quitter le groupe pour se consacrer à sa famille.

En 1984, il fait son grand retour avec son premier album solo In The Eye Of The Storm. Un album composé de morceaux d’une Pop efficace qui séduit rapidement les critiques et un public très vite lassé du commercial single“Canonball” de ses anciens partenaires. Mais pourquoi cet album est-il tombé dans l’oubli du grand public tout en sachant que ce dernier chantonne tous les jours les plus belles mélodies de Supertramp ?

La carrière solo de Roger va connaître un vide à cause de l’échec total de son album suivant : Hai Hai (1987), et un accident ménager va paralyser l’artiste qui ne reprendra son activité musicale que dix ans plus tard. Ces dix longues années ayant fait oublier les débuts en solo du performer de Supertramp.

In The Eye Of The Storm est un album dans la lignée de ce que Roger a proposé de mieux avec son groupe. Des titres comme “Had A Dream (Sleeping With The Enemy)” ou “Hooked On A Problem” nous rappellent la période Breakfast In America de Supertramp. Le mélodiques “Lovers In The Wind” nous rapproche de la dernière participation de Roger avec son ancien groupe avec le sublime “Don’t Leave Me Now”. Un album à vite réintégrer dans nos discothèques.

À bientôt sur RefrainS.

T.

Partager

Published in Chroniques

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *