Skip to content →

Ça s’appelle Elton John mais c’est son Deuxième Album.

Les anniversaires se suivent ces derniers temps. Cinquantenaires de l’album Déjà Vu de Crosby, Stills, Nash & Young et de la séparation des Beatles… Mais aussi, la création du Paris Saint-Germain. Tant d’événements marquants qui continuent de façonner la légende et plus simplement, notre histoire commune. Sans avoir à choisir, il nous paraissait naturel que de s’arrêter quelques instants sur le deuxième album studio de Sir Elton John.

Pochette de l’album. Cheveux aux vents, Elton.

Le 10 avril 1970 paraissait Elton John, deuxième album du pianiste scintillant après Empty Sky en 1969.

Ce fut la première sortie américaine et le disque comprend des chefs-d’œuvre incroyables de Bernie Taupin et Elton, notamment “Border Song”, “Your Song” (titre le plus connu de l’album qui figure en ouverture de ce dernier), “Take Me To The Pilot” et “Sixty Years On”. N’oublions pas aussi les moins populaires mais tout aussi importants “I Need You To Turn To” et “The Greatest Discovery”. Comme ça devait être incroyable d’être dans la pièce quand ce disque a pris vie !

Elton John était donc le deuxième album studio de l’icône au Royaume-Uni et il marque les débuts d’Elton aux États-Unis. Cet album a lancé sa fusée…

Ironiquement, sa date de sortie correspond avec celle à laquelle où Paul McCartney a confirmé publiquement que les Beatles étaient en train de se séparer. Le contexte historique était aussi très particulier avec la fin des années soixante. Le monde avait plus que jamais besoin de musique pour ramasser les morceaux de cœurs brisés. Le disque d’Elton était un cadeau de chansons et ces chansons étaient pour nous comme il le rappelle dans “Your Song”. Le disques s’est bien vendu mais pas autant qu’on ne le pense. Probablement et justement à cause ou grâce à cette actualité. Et ce, malgré la présence de “Your Song” et de “Take Me To The Pilot”.

Tout au long de l’album, la musique est belle et sincère. Bernie Taupin écrit les paroles et Elton John leur a donné vie avec ses compositions et cette voix si particulière, claire. La création de ces chefs-d’œuvre se fait de façon séparée mais la fusion de deux auteurs-compositeurs à la tête dure a vraiment créé des choses formidables. Cela nous montre que l’art peut être aussi créé à part. Depuis 50 ans, ils se distancient et se séparent tout en créant certaines des meilleures musiques jamais écrites. En outre, Elton était incroyablement nécessiteux et dépendant de la compagnie de personnes dans sa vie personnelle, mais son art a été créé de manière indépendante. Cet art qui lui a rappelé qu’il pouvait survivre à l’isolement et à l’indépendance.

Merci à Elton, Bernie et à tous ceux qui ont contribué à apporter cet album plein de joie à nous tous !

À bientôt sur RefrainS.

C.

Partager

Published in Articles Chroniques

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *