Skip to content →

Telecaster Jimmy Page : la Chasse au “Dragon” est Ouverte.

Le jeu talentueux de Jimmy Page réside dans le son qu’il a réussi à produire tout au long de sa vie de sorcier du Rock. Avec Led Zeppelin et depuis le début de sa carrière, il est un mystère pour des centaines de milliers de guitaristes à travers le monde. Page, ce sont aussi beaucoup de guitares. Une de ses premières compagnes de scène, la mythique Telecaster “Dragon” va être produite par Fender pour célébrer les 50 ans de l’album Led Zeppelin. Vous avez dit “mythique” ? Dans le genre, il ne serait pas trop exagéré de vous répondre que nous atterrissons carrément le domaine du Graal.

Jimmy Page et Paul Waller, “master builder” pour Fender et sa branche Custom Shop.

Fender a l’intention de publier quatre modèles signature tout au long de 2019 : deux sur la chaîne de production et deux du Custom Shop, surnommés “Jimmy Page Telecaster Set” en édition limitée. Page a reçu à l’origine cette guitare en cadeau de la part de Jeff Beck en 1966. Elle était revêtue d’une finition d’usine dite “Blond White” et a depuis subi quelques modifications esthétiques. En février 1967, par exemple et pour être précis ; Page ajouta huit miroirs circulaires au corps de la guitare. On peut le voir jouer avec cette version de la gratte au cours de sessions avec les Yardbirds.

Plus tard cette année-là, Page décida de changer le look de la guitare en enlevant les miroirs et la finition originale. Il la peint à la main : un dragon mystique prend alors vie !

Lors de la création de Led Zeppelin en octobre 1968, la “Dragon” Telecaster est devenue l’instrument de prédilection de Page sur scène et en studio et ce, jusqu’en 1969. Cette guitare était également le joujou principal utilisé par Page sur le légendaire album Led Zeppelin et dont nous fêtons les 50 ans en ce début d’année 2019. Nous le retrouvons dans des séquences connues pour avoir été joué avec un archet de violoncelle pendant une interprétation live de “Dazed And Confused” en 1969.

Deux des quatre modèles sont des versions Custom Shop en édition limitées, construites par Paul Waller : une avec des miroirs et l’autre avec un dragon peint. Le “duo” Page/Waller ne produira que 50 exemplaires de chaque modèle, avec une touche personnelle de ZoSo lui-même… Les deux autres seront fabriquées en série en tant que modèles de la ligne de production, à un prix plus abordable afin de toucher une plus importante base de fans. Celles-ci ne porteront pas la signature de l’artiste. Mais rassurez-vous, le modèle sera conforme en termes de spécifications à celui de 1959.

Ils ont vraiment réussi leur pari à 110 %.

Jimmy Page.

Plus d’informations sur le site de la marque.

À bienôt sur RefrainS 🎸

C.

Partager

Published in Articles

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *