Skip to content →

L’Hymne à la Joie de Wilco au Trianon.

De passage au Trianon (dans le 18ème arrondissement de Paris), ce 22 septembre, le groupe de Chicago a donné une performance satisfaisante en marge de la sortie de son nouvel album intitulé Ode To Joy qui paraîtra le 4 octobre.

Jeff Tweedy et sa bande ne songent certainement pas à s’arrêter et semblent plus en forme que jamais. Après dix albums aux sonorités plus diverses les unes que les autres mais où la qualité demeure une constante, Wilco semble revenir aux sources avec ce nouvel album. L’échantillon qu’on a pu apercevoir durant ce concert montre un retour à des sonorités plus simples et acoustiques ainsi qu’à des arrangements plus basiques.

Néanmoins à l’image des dix albums précédents, la qualité musicale s’impose inévitablement et on ne peut être que impressionné par la constance qui marque la carrière de ce groupe unique. D’autant plus que même en live, le rendement est fantastique. La voix de Jeff Tweedy sonne toujours aussi bien et paraît plus envoûtante que jamais. Le guitariste Nels Cline a fait le show avec des solos et des chorégraphies dont lui seul a le secret.

En définitive, Wilco a offert un vrai spectacle au public venu nombreux. En deux heures, les natifs de l’Illinois ont alterné entre leurs titres les plus accessibles tels que “Impossible Germany” et “War on War” et leur morceaux plus intimistes comme “Via Chicago” ou “California Stars” pour un concert qui résume bien leur carrière qu’on espère voir continuer encore longtemps.

À bientôt sur RefrainS.

J.

Partager

Published in Articles Chroniques

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *